La keynote du deuxième jour

Jour 2 !

Arnaud Tournier, le 28-01-2015

Keynote deuxième jour

Aujourd’hui, c’est le jour promotion !

Résultats du sondage lancé en cours d’année dernière

GWT a obtenu une note de 4.7/5 de la part de ses utilisateurs.

70% des interrogés sont depuis plus de deux ans sur des projets GWT. GWT est utilisé en grosse majorité tout seul, puis

Par pays

US en premier dans le monde, sauf si on considère l’Europe comme un seul pays.

Vos applications

IE 7 disparait trsè nettement (3% d’utilisation).

Vos applications sont développées majoritairement avec Eclipse (70%) suivi d’IDEA (23%).

Au niveau de la conception des UI, l’utilisation d’UiBinder et du Java sont équivalentes (

Bright side of Gwt

C’est plus facile à utiliser que Javascript, …

Dark side of Gwt

Temps de compilation, debugging.

Pour avoir les résultats complets

bit.ly/GWTREPORT

Présentation de JBoss Errai

Java EE, JPA, Data Synce, JAX-RS, CDI HTML5 template, page navigation, data binding, support des mobiles

Cette année pour Errai

  • Fixes de securoté, intégration KeyCloack
  • JSR-356 : les Web Sockets
  • Amélioration des performances

Projets RedHat

  • Apiman project,
  • Artificer project…

Présentation de Uberfire

Une personne que je ne connais pas présente Uberfire. Pour être honnête je n’ai rien compris à son anglais, du coup je zappe…

Promo Vaadin

Leif Alstrand, de chez Vaadin nous sers sa promo :

Vaadin Design

Dans Eclipse, c’est un designer graphique à la mode drag and drop comme on faisait si bien il y a une dizaine d’années. Le designer travaille sur un fichier html et utilise les Web Components de Vaadin (qui ne sont pour l’instant qu’un wrap simple des widgets existsants, des dire de Leif…).

Côté code, il faut créer une classe qui hérite de UI.

Utilisation de Renderer dans la grille Vaadin

Apparemment, ceci est nouveau pour les utilisateurs de Vaadin… La démo consiste à afficher un petit graphique dans chaque cellule d’un tableau. Cela fonctionne.

Web Components

Ici, on travaille uniquement côté client dans un page HTML. On inclut “vaadin-components.js” puis on peut utiliser leur Web Components. Au départ, le fichier contient une liste de données, Leif emballe tout cela dans un <v-grid> et l’affichage prend forme d’un tableau.

Voir Vaadin Labs pour plus d’informations.

MGwt

Par Daniel Kurka.

MGwt contient une palanquée de Widgets Gwt destinés aux mobiles. Ils sont rapides, légers et performants.

MGwt utilise le modèle flexbox.

Thèmes personnalisables. Avec le pattern Apparence qui sépare le rendu (CSS), le DOM et la logique. Le pattern Apparence permet de changer le rendu et le DOM sans changer la logique.

MGwt profite bien évidemment des améliorations récentes du Super Dev Mode. Il peut être intégré à PhoneGap et avec une configuration à mettre en place, on peut avoir également le Super Dev Mode dans PhoneGap.

http://m-gwt.com

##

David Chandler

Surprise, David va nous parler de Sencha GXT. Il annonce aussi un talk sur RestyGwt (?), un outil pour faire du REST avec GWT.

Arc Bees

Par Christian Goudreau.

Que s’est-il passé cette année ?

ArcBees est surtout connu pour GWTP, mais ils ont bien d’autres produits.

  • GAE-Studio : va être open sourcé
  • GWT-Chosen : basé sur GQuery, un petit widget sympa
  • GWTP : un outil MVP, présenté lors du Google I/O 2010
  • Jukito : un framework de mocking qui fonctionne entre autres avec Gwt
  • gQuery : l’implication d’ArcBees dans gQuery est nouvelle. Cela va permettre à cette bibliothèque d’aborder son futur avec sérénité
  • GSSS : un outil au dessus de GSS pour les animations, un système de grille etc…

Nouveau marketing de GWT

GWT change de logo, voici le nouveau :

Joonas nous montre le nouveau site, designé par Arc Bees :

Valeurs de GWT :

  • Expertise,
  • Stabilité,
  • Vivant (communauté).

Ambitions :

  • Moderne,
  • Strong,
  • Durable,
  • Meaningful.

Le logo mélange ‘GWT’, le symbole </>, et le 8 de l’infini symbolisant la communauté.

Si vous visitez le site GWT et que vous voyez une erreur, cliquez sur “GitHub”, et proposez un patch.


Arnaud Tournier, le 28-01-2015